La page « club », c’est par ici ! Annuaire Tourisme parapente 1 parapente 2 parapente 3

Vol biplace en parapente

Un pilote vous prend en charge, et vous fait découvrir notre passion : quel plaisir de voler en exploitant les courants d’air ascendants !

Pour vous même, un proche, un ami, anniversaire, un enterrement de vie de jeune fille ou de vie de garçon, la fête des pères, la fête des mères, etc… vous avez pensé à un baptême de l’air en parapente bi-place . Quelle bonne idée ! Les bons cadeaux ont été créés pour vous. Un pilote qualifié bi-place vous fera découvrir le domaine des oiseaux.

Explications détaillées Formulaire de réservation

Demi-journée découverte du parapente

Encadré par un moniteur fédéral, vous découvrez notre activité :

  • par la prise en main d’un parapente en pente école (découverte du matériel, premiers gonflages) ;
  • et à l’occasion d’un vol en biplace avec un pilote.

Vous pouvez également offrir bon cadeau pour une demi-journée découverte à l’occasion d’un anniversaire, d’un enterrement de vie de jeune fille ou de vie de garçon, de la fête des pères, de la fête des mères, ou à toute autre occasion.

Explications détaillées Formulaire de réservation

Stage d’initiation au parapente

Vous avez fait votre premier vol en bi-place, vous avez aimé et vous voulez désormais voler de votre propre aile : dans notre club agréé Jeunesse et Sports, deux moniteurs diplômés seront ravis de vous transmettre leur passion.

Pour voler, il est obligatoire d’avoir une une assurance en responsabilité civile aérienne (RCA) : cette assurance n’est pas comprise dans votre forfait élève. Il vous est également demandé un certificat médical d’aptitude à la pratique du parapente. Sont compris dans votre forfait : la fourniture de votre casque et votre carnet de vols.

Au travail à la pente école ! Le travail au sol est au parapente ce qu’est le solfège à la musique. Voler oui… mais les deux moments clés de chaque vol sont le décollage (déco) et l’atterrissage (aterro) ! Autant être « très fort » sur ces deux points. C’est ce qu’on va vous apprendre tout au long du brevet A. Vers 12h—13h, appelez votre moniteur, Coluche ou David, qui aura fait « le point météo » du jour. Il vous donnera rendez-vous sur le site adéquat en fonction du vent. Il aura pris une voile adaptée à votre poids. Quant à vous, n’oubliez pas votre casque, de bonnes chaussures montantes, des gants, de l’eau et votre bonne humeur.

La première leçon se portera surtout sur le matériel, son fonctionnement… On ne dira plus « des ficelles », les « machins » là… mais des suspentes, les élévateurs, etc. On vous expliquera sommairement pourquoi « çà vole », pourquoi un vent de face est le bienvenu. Et vous ferez vos premiers gonflages. Au fil de vos séances, vous développerez votre habilité motrice, et vous courrez dans la pente la voile au dessus de vous, vous ferez vos premiers virages au sol jusqu’au jour ou vous direz radieux(euse) à la cantonade « Çà y est ! J’ai volé ! ». Éclats de rire général et s’en suivra un : «  T’as à peine survolé les pâquerettes mais c’était bien ! » (NDLR souvenir de mon apprentissage).

Des vols de 10 m, 20 m, 30 m et vient le moment tant attendu : le grand vol. Fin de journée, atmosphère calme, léger vent de face, les deux moniteurs sont là : l’un est au déco, et l’autre vous attend 250 m plus bas, à l’attero, après avoir testé le vole et la masse d’air. Contrôle radio, rappel du plan de vol, mise en confiance.

— Le mono : « Prêt(e) ? Aller gonflage ! Corrige à droite. OK, c’est bon. Fonce ! Bon vol ! »

— L’élève : « Wouaouuuu ! »

— Le mono : « Ton cap ! À gauche ! L’autre gauche !(vous comprendrez plus tard…) »,

et vous vous dirigez vers l’atérro où vous êtes pris en charge par le deuxième mono. Vous voilà aligné, çà vole, çà plane, ça descend et hop ! « enfonce les freins à fond », et retour sur le plancher des vaches. Vous n’avez peut être encore pas tout compris, vous êtes un peu « gazé » mais heureux et votre première question est : « On peut refaire un vol ce soir ? Et demain ? » Débriefing à chaud… S’enchaîneront nombres de vols en radio et des cours théoriques, pour pouvoir obtenir votre brevet A. Puis il sera temps de songer au brevet B.

  • Brevet A : 455 €. Comptez environ 3 mois à la belle saison.
  • La cotisation annuelle du club est comprise dans le forfait.
  • Assurance RCA : 65 €.

Voici un lien vers un document fédéral décrivant les aspects techniques de la formation : livret.pdf, également consultable ici.

Tenté(e) ? Appelles Jean-Paul Sarrazin (dit Coluche), au 06 16 45 93 69.

Cours théoriques et examen final (brevet A)

L’examen théorique c’est votre « code de l’air ». Vous avez déjà appris sur les sites, lors de la formation pratique, disons 75 % de ce que vous devez savoir. En hiver, des cours sont organisés le soir, animés par vos moniteurs préférés sous forme de vidéos, de montages animés et au tableau . Cinq séances sont prévues et deux dates d’examen. Elle se déroulent à la salle polyvalente de Rully (salle inférieure).

On vous parlera de mécanique de vol, pourquoi et comment çà vole, de météo, d’aérologie, de réglementation, etc.

Beaucoup d’outils pédagogiques sont disponibles sur le net (Petite sélection, pas forcément très à jour), bien évidement un travail personnel sera complémentaire de ce que vous apprendrez en cours.

L’examen final est un QCM (Questionnaire à Choix Multiple). Il y a 60 questions, qui peuvent rapporter chacune entre 0 et 6 points : le maximum est de 360 points. Il faut réaliser 254 points pour le brevet A et 282 points pour le brevet B.

  • Cours Théoriques : 30 €
  • Cours Théoriques plus examen Final : 5 séances + 2 dates d’examen

Stage de perfectionnement (brevet B)

Voici quelques mois que vous fréquentez assidûment nos sites de vols ; vous avez bien travaillé puisque vous avez votre brevet B en poche. Vous savez et vous avez compris déjà beaucoup de choses en écoutant bien votre moniteur, mais aussi en écoutant et en observant les pilotes confirmés.

Parfois vous avez été un peu frustré de ne pas voler parce que c’était « un peu fort » pour vous et vous êtes toujours dépendant de votre nounou qu’est le moniteur. Je vous promets que votre premier vol sans radio, il va vous manquer votre moniteur !

Durant cette seconde phase d’apprentissage, vous ferez encore beaucoup de travail au sol… Hé oui, vous avez remarqué que les pilotes confirmés font aussi et encore régulièrement du travail au sol ? Vous assurez de mieux en mieux vos décos. Normal ! Vous avez certainement, au moins une fois, goûté aux buis et c’est ennuyeux de démêler une voile pendant une heure alors que vos copain sont en l’air ! Alors vous n’avez plus envie de rater un seul déco !

Ce jour, les conditions sont bonnes ! Votre mono va vous « faire tenir », autrement dit, rester en l’air plus longtemps, voler quoi ! Vous allez apprendre a bien vous placer dans le « dynamique » par rapport à la pente, apprendre les priorités et tout un tas de sensations propre au vol de pente.

« Tiens ? La radio marche plus ? » vous dites-vous un peu inquiet… Si, mais vous faites bien comme il faut, alors on vous laisse voler un peu seul ! Un mono va vous « reprendre en radio » pour aller poser. Les vols suivants, vous apprendrez les virages, les appuis sellette, vous travaillerez votre précision d’atterrissage, la gestion du roulis et du tangage, différentes méthodes de descente rapides (oreilles, 360°), et toutes les approches de l’aterro.

Suivront par la suite les vols de durée et les vols de distance. Vous prendrez désormais la décision de décoller ou non en fonction de la météo, et vous ferez vos premiers aterros seul. Vous êtes presque au bout de votre formation, autonome au déco et à l’aterro. Vous volez avec nous sur nos sites, l’œil avisé de Coluche ne vous quitte pas tout en volant avec vous. Si vous entendez « Mais qu’est ce que tu fous là bas ? T’es trop derrière ! Reviens devant ! » gare à vous, il faut réagir tout de suite ! Et les « hors terrain » (poser en dehors du terrain d’atterrissage officiel) ? Là, pas de pardon, c’est la punition ! (clin d’œil) mais c’est aussi çà l’esprit club ! Vous êtes mûr et le bienvenu pour une sortie club dans les Alpes ou en Alsace, ou… ailleurs ! Et le théorique ? On n’oublie pas ! Parce que le brevet B, c’est la conduite, mais aussi le code !

  • Brevet B : 240 €
  • Comptez environ 3 mois à la belle saison

Voici un lien vers un document fédéral décrivant les aspects techniques de la formation : livret.pdf, également consultable ici.

Tenté(e) ? Appelles Jean-Paul Sarrazin (dit Coluche), au 06 16 45 93 69.

« SWEET HOME DES VIGNES »

Président : Jean-Paul Sarrazin (dit Coluche)

Rully Loisirs
16 rue Remenot
71150 Rully

Tél. : 06 16 45 93 69
Mél. : rully point loisirs at gmail point com